blogborygme

05 mai 2008

Blogborygme

C'eût pu être le bruit des gaz circulant dans les tuyauteries d'internet mais ce blog se limitera aux bruits perçus dans mes méandres cervicaux, bruits spontanément répandus sur la toile pour mon seul plaisir  "nombriliste" d'écrire tout ce qui me passe par la tête, au moment présent, qui est déjà du passé pour ceux qui le liront, si par hasard un quidam décidait de perdre son temps à subir mes délires égocentriques lancés comme une bouteille à la mer dans le vaste flot virtuel d'internet. Non pas un S.O.S car je n'ai nul besoin d'être secouru, mais juste un signe de vie parmi plus de 6 milliards d'autres vie, un vague leurre existentiel. Tout ce qui est écrit sur la toile peut être retenu contre vous, un jour ou l'autre, même sous un pseudo, il y a toujours moyen de remonter à la source et de découvrir quel est le sombre individu qui se permet d'ajouter ses immondices cérébrales au déluge insensé d'écrits qui polluent la toile chaque jour. Je blogue donc je suis, expression qui a sûrement déjà été rabâchée par de nombreux penseurs de la blogosphère, mais je m'en tiendrai là, sans plus, par pur plaisir "onaniste" de clavieriste de bureau désabusé. Mes doigts courent sur les touches pour agencer des suites de mots qui sonnent et résonnent à ma guise, au gré de mes pensées limitées à essayer de trouver une infime particule de cohérence d'ensemble. J'ai toujours rêvé d'être écrivain, d'être poète, à mes heures perdues, le blogborygme pour m'y exercer sans prétention sinon que celle de me satisfaire moi-même, et tant mieux si ça peut plaire ou déplaire à l'un ou l'autre d'entre vous, lecteurs fantômes qui hantez les dédales d'internet, c'est exactement à ça que se limite l'ambition du blogborygme.
Prendrais-je ce temps de vie souvent ou était-ce juste pour le plaisir de placer un titre de blog qui m'amuse ? Rendez-vous ou pas dans les jours à venir.


Posté par Tchicaboum à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]